Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Attention aux vols de chiens : protégez votre animal

 

En 2001, on estimait à 60 000 le nombre de chiens et chats volés chaque année en France (rapport d’information déposé à l’Assemblée nationale en décembre 2001). Certaines associations parlent de 100 000 animaux. Malheureusement, ce chiffre ne fait qu’augmenter chaque année.

Wanimo vous conseille pour limiter au maximum ce genre de pratique.
Les vols de chiens ont lieu dans la rue, dans les jardins, dans les maisons. Il est important d’être toujours vigilant surtout si vous avez un chien de race « à la mode ».
Certains chiens sont volés dans la rue, pendant leur promenade. Les voleurs coupent la laisse ou l’arrache des mains des propriétaires.
Il arrive aussi que les voleurs viennent au domicile et prennent le chien directement dans le jardin, souvent le portail est fermé mais non verrouillé. Les malfaiteurs donnent une boulette de viande aux chiens les plus gros ou les plus agressifs dans laquelle est placé un tranquillisant.
Il est même arrivé que les voleurs aient répondu à une annonce de vente de chiots, aient ainsi obtenu l’adresse des propriétaires et soient venus voler les chiots dans la nuit précédent leur visite.

A la perte de leur chien dans ces conditions, sans connaître son sort, les familles sont affligées et se retrouvent en pleine détresse sans savoir comment réagir et où s’adresser. Les vétérinaires de Wanimo vous indiquent les premières démarches à effectuer si votre chien était volé.

Dans tout notre pays, des voleurs et rabatteurs bien organisés sévissent. Peu de régions sont épargnées. Les destinations sont différentes : pour la chasse, la reproduction, la revente (petites annonces, animaleries), les laboratoires, la peausserie, les fourrures...

En l’état de la législation française, les animaux étant encore considérés comme des "objets", le vol d’un animal est puni, en théorie, des mêmes peines que tout autre vol, soit 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende, ces peines étant augmentées en cas de circonstances aggravantes (notamment lorsque le vol est commis en bande ou avec effraction).

 

Prévention

Nous vous conseillons vivement de surveiller votre chien même dans votre jardin. En été, les chiens sont souvent dehors, le vol est alors facilité.

Ne laissez jamais votre chien seul dans votre terrain en votre absence ou la nuit. Surveillez-le régulièrement lorsque vous êtes à la maison.

Notez tout comportement suspect quand vous êtes en promenade. Prévenez les autorités si vous vous apercevez qu’une personne vous suit.

Conseil : Vous pouvez aussi éduquer votre chien au refus d’appât. Ainsi, si des voleurs lui présentent une friandise, il ne la prendra pas ou du moins, moins facilement. Pour cela, il faut faire asseoir votre chien, poser une friandise devant lui et ne pas lui autoriser à se lever et manger la friandise sans un ordre précis : « C’est fini », « Tiens »…

Cet apprentissage prend du temps, néanmoins il pourra aussi être efficace pour tout autre objet ou détritus que votre chien risquerait d’ingérer dans la rue.

 

Votre chien a disparu ?

Si votre animal disparaît, ce n’est pas pour autant qu’il s’est forcément fait voler ! Il est possible qu’il ait fugué ou que vous l’ayez perdu. En cas de fugue ou de perte, consultez notre fiche santé « Le chien fugueur »

 

Votre chien a été volé ?

  • Notez précisément le jour, la date, le lieu et l'heure de la disparition.
  • Dès que vous constatez la disparition, téléphonez immédiatement à la police ou à la gendarmerie en fonction du lieu géographique, ainsi qu'aux S.P.A, les vétérinaires et les commerçants les plus proches.
  • Si votre animal est identifié (ce qui est obligatoire dès qu'il y a cession depuis Janvier 99), contactez la Société Centrale Canine :

la Société Centrale Canine, 155 ave Jean Jaurès - 93535 AUBERVILLIERS CEDEX TEL / 01 49 37 54 54

  • Effectuez des recherches dans son environnement (voisinage).
  • Faites une affichette "Avis de recherche" sans mettre dessus le nom de l’animal.

N’oubliez pas de noter tous les renseignements nécessaires : photo, âge, "chien malade", "soins nécessaires", "plainte déposée en gendarmerie".

Et l’afficher :

·        dans votre quartier

·        aux mairies

·        à la police municipale

·        aux services municipaux (voirie)

·        au facteur

·        aux pompiers

·        dans les cabinets vétérinaires

·        dans les clubs d'agility

·        dans les salons de toilettage

·        chez les commerçants

·        sur votre véhicule

  • Faites passer un avis de recherche dans le quotidien local et les journaux gratuits.

Un grand nombre d’associations se mobilisent contre ce fléau

Beaucoup de personnes se regroupent en association pour aider les personnes victimes de ce genre de malfaiteurs. Il est important de se rassembler pour lutter contre le vol de chiens.

 

- ASPAC (lutte contre le vol et le trafic de chiens et chats)
Site de l’ASPAC de Charente :
http://aspac16.free.fr/

Sur ce site : rappel d’informations élémentaires, conseils, démarches à entreprendre, formulaires de plaintes, rubriques annonces, coordonnées, liens…

 

- V.V.A.C (association de victimes de vol d’animaux de compagnie)

http://www.membres.lycos.fr/victimesvolanimaux/

Sur ce site : conseils, rubriques annonces, coordonnées, liens…

- ANTAC (association nationale contre le trafic des animaux de compagnie)

BP 10 - 78450 Villepreux
Tél. : 01 34 62 27 71
E-mail : antac78@internet.fr

BP 243 – 47006 Agen Cedex
Tél : 05 53 40 06 49

L'ANTAC se bat contre les trafics et vols d'animaux de compagnie. Elle aide les propriétaires victimes des disparitions suspectes ou vols de leurs animaux. Elle aide également les personnes victimes de ventes frauduleuses (animal malade ou décédé après maladie quelques jours après l'achat chez un faux éleveur ou animalerie).

- 30 millions d’amis

Fondation 30 Millions d'Amis 75402 PARIS CEDEX 08
Tél. : 01 56 59 04 44
e-mail : mabrouk@30millionsdamis.fr


Vous avez trouvé un animal ?


Commencez par prévenir les commissariats, les gendarmeries, les pompiers et les cliniques vétérinaires alentour, les propriétaires se sont peut-être déjà manifestés auprès d'eux.

S'il est tatoué : relevez le numéro de tatouage, situé à l'intérieur d'une oreille (la gauche en général) ou à l'intérieur de la cuisse. Faites attention, les animaux dont vous ne connaissez pas le comportement, même semblant doux peuvent être imprévisibles et l'on est jamais à l'abri d'un coup de dent lorsqu'on les manipule. Contactez ensuite les Fichiers Félin ou Canin au numéro ci-dessus afin de leur indiquer le numéro de tatouage : ils pourront alors contacter le propriétaire, le rassurer et le mettre ne relation avec vous.

S'il n'est pas tatoué : il vous reste la possibilité d'amener l'animal dans un refuge ou une fourrière qui fera les démarches de recherches, ou alors, de les effectuer vous même.
Il faut :
- appeler les refuges et fourrières de votre département et alentours, le commissariat, la gendarmerie et les pompiers, leur demander si personne ne s'est manifesté pour la perte d'un chien, et leur décrire précisément l'animal que vous avez recueilli,
- apposer des affiches chez les vétérinaires, les commerçants, dans les mairies.

 

Nous espérons que ce message pourra aider toutes les personnes qui luttent contre ces vols d’animaux, ainsi que tous les propriétaires de chiens afin qu’ils puissent éviter ce genre de problème ou retrouver leur animal.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

Image7

visiteurs